Découvrez 7 choses à rappeler quotidiennement à votre enfant !

Par LMT

Nos enfants sont tous différents mais, quel que soit leur âge, leur genre et leur personnalité, nous pouvons les aider à être plus épanouis, plus confiants, tout en semant les graines qui feront d'eux des adultes équilibrés.

 

Voici quelques phrases desquelles vous pouvez joyeusement abuser !

 

« Tu peux exprimer ton opinion, même si je ne suis pas d'accord avec toi. » L'important, en fait, c'est que les désaccords et les discussions n'aient pas lieu dans un climat de tension, de mépris ou d'agressivité. La beauté est souvent dans la différence, et l'apprentissage se fait en pesant le pour et le contre, en réfléchissant et en remettant en question des évidences supposées. Ne pas faire absorber des connaissances ex cathedra favorise une participation active à l'apprentissage.  

 

« Ose essayer : tu apprendras de tes erreurs. » Tout en enseignant à son enfant l'obéissance et en attirant son attention sur certaines choses dangereuses (les prises, le feu, le four, etc.), il est bon de stimuler sa curiosité naturelle et de lui faire aimer découvrir ce qui l'entoure. Ainsi, lorsque vous êtes dans un parc, n'ayez pas peur de lâcher un peu la bride. S'il tombe, par exemple, soulignez que cela lui permet de faire attention la prochaine fois ; s'il fait une chute en skiant, rappelez-lui que ça l'aide à corriger et à parfaire ses mouvements, et qu'il n'en deviendra que meilleur. S'il prend une décision réfléchie pour gagner mais qu'il finit par perdre, insistez sur le fait qu'on ne réussit pas toujours tout du premier coup, même si on essaie fort.

 

« La beauté et le bonheur sont dans les petites choses. » Les enfants ont l'esprit curieux et ils aiment aller à la découverte du monde. Malheureusement, à mesure qu'ils grandissent, on conditionne souvent ce qu'ils remarquent et leur façon de voir... Alors, ils oublient souvent d'observer et de percevoir la richesse de la vie sous toutes ses formes. Rappelez-vous qu'on apprend à voir. Lorsque vous emmenez votre enfant en promenade ou dans un parc, relevez des choses simples qui peuvent interpeller ses sens. Une petite pluie douce qui chatouille la peau, des nuages en forme d'animaux, un ciel étoilé dans lequel se dessinent toutes sortes de figures, des odeurs de terre mouillée ou de doux parfums floraux, des fourmis et des abeilles qui s'activent, des arbres qui bourgeonnent, TOUT peut être source d'intérêt, de beauté et de bonheur.

 

« Ne t'en fais pas » ou « Il y a des choses plus graves que d'autres... » Toutes les « bêtises » ne s'équivalent pas : renverser un verre d'eau n'est pas aussi grave que lâcher la main d'un adulte pour traverser la route sans regarder à droite et à gauche. Il est des maladresses que les enfants commettent facilement parce qu'ils sont en plein développement. Il ne sert à rien de culpabiliser un petit qui lâche un objet parce que ses doigts n'ont pas encore la force ni l'habileté de le tenir. Au contraire, rassurez-le en relativisant les choses, et gardez vos réprimandes pour les points importants.

 

« Tu peux choisir. » Il est, bien sûr, des choses que tout parent veut que son enfant apprenne et des règles auxquelles celui-ci doit obéir. Mais il y a aussi plein de moments où donner un choix à son enfant est à la fois possible et fructueux. Vous pouvez proposer au vôtre des alternatives et l'écouter quand il émet des suggestions, discuter ensemble pour qu'il apprenne à peser le pour et le contre des choses, donc à approfondir sa réflexion. Cela favorisera sa recherche de solutions et sa confiance en lui.

 

« Fais-toi confiance ; moi, j'ai confiance en toi. » La confiance en soi est vitale, et elle commence à se construire tôt. Entourez votre petit d'encouragements, soulignez les bonnes choses qu'il accomplit, montrez votre approbation, félicitez-le... Pas besoin pour cela de gonfler son ego en lui disant des mots comme « tu es le plus beau », « tu es le plus intelligent », etc. Au lieu de tabler sur ce qu'il « est » en utilisant le superlatif et en le comparant aux autres, relevez tous les bons gestes qu'il fait, ou les pensées et les remarques judicieuses et pertinentes qu'il formule. Insistez parfois sur le « faire » plutôt que sur « l'être ». Et puis, la confiance ne se transmet pas seulement par les mots : votre attitude bienveillante, approbatrice et confiante seront sont plus grand soutien !

 

« Je t'aime, tu es mon enfant, je t'aimerai toujours ! C'est comme ça ! »  Notre amour est le socle de l'équilibre de nos enfants. Mais parfois, ils ne le perçoivent pas. Par exemple, lorsque nous somme contrariés, déçus ou en colère contre nos enfants, ceux-ci peuvent assimiler nos réprimandes à un manque d'amour. C'est pourquoi c'est important de leur rappeler régulièrement que notre amour pour eux est indélébile, même s'il peut être parfois recouvert par notre colère... N'hésitez pas à illustrer ce fait par des métaphores et à les inviter à en créer à leur tour : « mon amour est comme la terre pleine de fleurs au printemps, mais quand je suis fâchée, c'est comme si la neige était au-dessus » ! Plus encore, ne craignez pas d'exprimer à n'importe quel moment, gratuitement ou pour le rassurer, les sentiments de bonheur que votre enfant vous inspire et l'importance que vous lui accordez !

 

A votre tour, partagez avec nous les phrases que vous leur dites pour les aider à grandir confiants et bien dans leur peau sur l'espace de partage qu'est notre groupe Facebook PopMoms Community ;-)

 

Contributeur : LMT - Crédit photo 123RF ID5057296 d'Evgeny Atamanenko

 

       

Commentaires