Sport d'équipe ou sport individuel pour votre enfant ?

Par LMT

Les préinscriptions pour les activités sportives de vos enfants ont commencé, et votre enfant n'a pas de vraie passion pour un sport en particulier ? Vous souhaitez qu'il apprenne à intégrer l'activité physique dans sa vie et qu'il cultive le goût de bouger et de se dépenser, mais vous ne savez pas trop quelle activité lui conseiller ?

Voici quelques conseils pour vous éclairer !  

Chaque type de sport a ses avantages et ses inconvénients.

- Dans les sports d'équipe, les enfants sont appelés à évoluer dans un groupe, qui représente en quelque sorte une mini-société. Ils doivent apprendre à composer avec des personnes aux tempéraments différents. Il leur faut communiquer, coopérer, faire des compromis, compter les uns sur les autres, développer des stratégies... Cela favorise généralement l'entraide et nourrit la motivation : c'est un pour tous et tous pour un ! Cela peut aussi permettre à chacun de pallier ses propres faiblesses, compensées par les autres, tout en développant des compétences particulières qui soutiendront l'équipe. Toutefois, l'intégration dans un groupe peut rendre plus difficile le développement des enfants à leur propre rythme. En outre, il arrive que certains soient la cible de commentaires désobligeants, grande source de stress. Or, une mauvaise entente ou une perception défavorable de soi sont peu propices à l'épanouissement !

- Les sports plus individuels permettent à un enfant de suivre son propre rythme et d'acquérir toutes les compétences nécessaires à leur pratique. L'enfant ne risque pas non plus d'être exposé à une pression exercée par les pairs. Il doit surtout puiser dans une motivation interne, apprendre à s'accomplir seul et faire face à la difficulté de l'entraînement et à la répétitivité sans recevoir de soutien externe (autre que celle d'un entraîneur). Cela nécessite une grande force de caractère et le goût de l'effort. Il faut une discipline et une motivation très fortes pour faire face à tout cela de façon régulière sans flancher.

Si votre enfant est plutôt timide et renfermé, faut-il privilégier un sport individuel ? Ou, au contraire, est-il mieux de l'aider à développer son aptitude à établir et à maintenir des relations sociales en optant pour un sport d'équipe ?

La réponse n'est pas simple. Certains pensent qu'intégrer un enfant introverti dans une équipe ou lui faire pratiquer un sport « collectif » peut l'aider à sortir de sa coquille et à s'épanouir, mais ce ne sera pas le cas s'il n'arrive pas à se faire apprécier au fil du temps, et s'il passe son temps sur le banc, par exemple, au lieu de jouer. Par ailleurs, un sport individuel peut favoriser le contact avec autrui : l'inscription à un club permet aux enfants de rencontrer d'autres jeunes et d'établir des liens avec eux.

Rappelez-vous que tous les sports aident les enfants à développer des habiletés qui leur serviront dans les autres sphères de leur vie.

L'activité physique apprend la maîtrise de soi, la confiance, l'autonomie ou l'esprit d'équipe.

L'important est que l'enfant soit exposé au sport à un jeune âge (dès six ans), parce qu'il sera plus réceptif, et qu'il puisse choisir entre différentes disciplines, individuelles ou non. Il pourra ainsi tenir compte des particularités de chaque sport tout en évaluant lequel ou lesquels conviennent le mieux à son tempérament et à ses dons. Il ne faut pas hésiter à essayer avant de se décider. Il ne faut pas non plus craindre de choisir son équipe !

Avez-vous des choses à dire sur les expériences sportives de vos enfants ? Partagez votre opinion sur le groupe et forum Facebook PopMoms Community avec toute la communauté de parents !

Un article signé LMT pour PopMoms, tous droits réservés©

Crédit photo : Matimix, Fotolia #127347038  

 

       

Commentaires