10 raisons pour reconnecter vos enfants à la nature !

Par Yaël Landau pour PopMoms

Les petits citadins n'ont, souvent, que peu d'occasions de se rendre en forêt ou de gambader à travers champ.

Selon Richard Louv, journaliste et écrivain américain, il existerait même un « trouble du déficit de Nature », trouble qu'il a décrit en 2005 dans son ouvrage Last Child in the wood (« Le dernier enfant dans la forêt »). Dans ce livre qui a fait grand bruit, il évoque trois raisons qui expliqueraient le délaissement de la nature de la part des enfants d'aujourd'hui :

  • de moins en moins de jardins dans les zones urbaines,
  • des parents angoissés lorsqu'ils laissent leurs enfants sortir,
  • la technologie et la multiplication des écrans.

Pourtant, la nature leur fait (et nous fait) du bien !

Tous dehors !

Voici 10 raisons qui devraient nous encourager à troquer une séance de cinéma contre un après-midi en pleine nature !

1/ Respirer, souffler, se détendre... une balade en forêt ou une promenade à l'orée d'un bois permet aux promeneurs de s'aérer les poumons et de se déconnecter des soucis du quotidien.

2/ La nature stimule l'activité physique des kids (et des parents qui leur apportent leur aide!). Qui, jeune, n'a pas eu envie de grimper aux arbres, de faire des parties de cache-cache, de sauter dans les feuilles mortes, de trouver les éléments nécessaires à la construction d'une cabane ?

3/ La nature offre surtout un bon moyen de développer la motricité des enfants. « Courir, sauter, grimper, parcourir des terrains irréguliers et franchir des obstacles dans la nature participent au développement moteur (agilité, équilibre, repérage dans l'espace, estimation des dangers, réactions à l'imprévu, prise de risques mesurés) », note Caroline Jambon, en commentant le livre La famille buissonnière sur son blog Apprendre à éduquer. « Manipuler, construire, couper, arracher, attraper, cueillir, créer développent la motricité fine de la main. Jouer librement dans la nature est une bonne manière de prévenir les troubles et maladies liés à la sédentarité et de rester en bonne forme physique », ajoute-t-elle.

4/ La nature reconnecte les enfants au réel. Il suffit de se pencher pour observer les fourmis qui déambulent, les marrons qui n'attendent qu'à être récupérés, la mousse qui nous indique le nord, le branchage des arbres qui nous abrite du soleil. Ramasser des châtaignes et les cailloux pour les compter, recueillir les feuilles tombées au sol pour réaliser un herbier… : tout devient possible !

5/ De cette connexion avec le réel découlera certainement une empathie et un respect pour le vivant. Les insectes, les oiseaux, les animaux, les arbres et les fleurs attireront l'attention des kids et deviendront autant de sujets d'études possibles. Quel enfant n'a pas été fasciné par une colonie de fourmis en train de transporter de petits morceaux de feuilles ?

6/ La nature développe les sens. Ecouter le chant des oiseaux, sentir le vent, se frotter malencontreusement aux orties, toucher la mousse humide, goûter les fraises des bois… tous les sens peuvent être en éveil lorsque l'on se promène en forêt, par exemple.

7/ Les enfant qui jouent dans la nature gagnent confiance en eux. Parce qu'ils se fixent parfois des objectifs qui leur semblent difficiles mais qu'ils réussissent à atteindre, les kids qui grimpent aux arbres, qui évitent des obstacles ou qui attrapent des insectes qui ne se laissent pas faire apprennent à développer des stratégies et à les affiner s'ils échouent. Le succès de leur entreprise peut leur donner confiance en leurs capacités.

8/ La nature permet aux enfants de développer leur imagination. Dans un cadre extérieur, les kids peuvent s'inventer des histoires, utiliser ce que la nature leur donne, branches, feuilles ou autres, et passer de longs moments à interagir sans que l'adulte n'ait à intervenir. La nature est ainsi le terrain privilégié du jeu dit libre - lorsque les enfants choisissent eux-mêmes quand, comment, et avec quoi ils veulent jouer.

9/ De l'émotion de découvrir des éléments que l'on n'a pas l'habitude de côtoyer à l'émotion née de l'impression de vivre des moments extraordinaires dignes de ceux vécus par leurs personnages de leurs albums ou romans préférés, les enfants peuvent se construire de beaux souvenirs auxquels ils pourront se référer avec nostalgie.

10/ Et dernier point à ne pas négliger : les sorties en forêt ou en milieu naturel peuvent être totalement gratuites !

Des Forest Schools au Shinrin-Yoku

La reconnexion à la nature est aujourd'hui un thème en vogue. Et même si la France est en retard, des initiatives font parler d'elles.

Par exemple, le concept anglo-saxons des Forest Schools a donné des idées à certains.

Des Forest Schools à la française voient le jour. Il ne s'agit pas encore d'écoles en forêt ou en nature comme on peut le voir dans certains pays (Etats-Unis, Royaume-Uni, Suède, Allemagne, Danemark) mais des lieux offrant aux enfants des moyens de s'amuser et d'apprendre de la nature pendant les temps scolaires, périscolaires ou extrascolaires.

Le Réseau français de Pédagogie par la Nature référence ainsi des structures d'accueil en nature qui proposent aux familles et aux écoles des activités en forêt.

Au Japon, c'est l'art du Shinrin-Yoku qui séduit. Car les « bains de forêts » auraient des vertus scientifiquement prouvées, et pas uniquement d'un point de vue du bien-être.

« Être dans un environnement naturel où les portables ne passent pas est agréable, mais il ne s'agit pas de cela. À travers nos recherches, nous avons montré que les arbres ont des effets mesurables sur la santé humaine. Pour le prouver, nous avons mis au point plusieurs expériences. Nous avons par exemple immergé douze cobayes dans un bain de phytoncides (NDLR : les molécules émises par les arbres pour se défendre) pendant trois jours. À la fin, tous les individus testés présentaient une activité de leurs cellules anti-cancer beaucoup plus importante. Et un niveau de toxine bien plus bas », expliquait le biologiste japonais Qing Li - à  l'origine de l'essor de la sylvothérapie (la thérapie par les arbres) -  au journal Le Parisien, à l'occasion de la sortie de son ouvrage Shinrin Yoku, l'art et la science du bain de forêt.

Le Shinrin-Yoku peut bien sûr se pratiquer avec les enfants. Les éditions Hatier viennent d'ailleurs de publier Le Shinrin-Yoku en famille, une invitation aux bains de forêts, un ouvrage qui nous permet d'en savoir plus et qui va bien au-delà des explications encyclopédiques. Isabelle Boucq, l'auteur, ancienne journaliste devenue psychologue, présidente de la Fédération française Jardins, Nature et Santé,  propose un conte initiatique illustré à destination des enfants, des suggestions de jeux et d'activités qui peuvent être mises en œuvre également en intérieur, ainsi que des trucs et astuces pour vivre au quotidien en lien avec la nature.

Certaines familles ont même décidé d'offrir à leurs enfants plus que des moments partagés ponctuellement avec la nature.

Ainsi, Isabelle Huiban, auteur de l'ouvrage Slow - 50 idées et activités pour une enfance au naturel (Nathan, 2018) a choisi l'instruction en famille en s'appuyant sur la pédagogie Steiner-Waldorf. « Dès la naissance, l'enfant est connecté au monde et à la nature. Il est capable d'en tirer une connaissance, une expérience, un épanouissement, si nous, parents, lui donnons les outils pour y parvenir pleinement », explique-t-elle. Son guide, inspiré par cette pédagogie, vise à accompagner les parents qui souhaitent notamment vivre au rythme des saisons et transmettre à leurs enfants l'envie de vivre en harmonie avec la faune et la flore.

Si vous êtes encore loin de cet état d'esprit, ce type d'ouvrage peut vous ouvrir le champ des possibles.

Une première approche de la nature peut vous être offerte par la littérature jeunesse et les livres documentaires accessibles aux enfants. Peter Wohlleben, l'auteur du best-seller La Vie secrète des arbres a, par exemple, publié Ecoute les arbres parler (Michel Lafon, 2017), à destination des petits curieux.

Les éditions Plume de carotte ont, pour leur part, édité 4m2 de nature (Stéphane Hette et Marcello Pettineo, 2018), un abécédaire richement illustré « où se côtoient oiseaux, mammifères, insectes, fleurs étonnantes, fruits et ”mauvaise” herbe qui éveillent nos sens. » Mais la liste est bien trop longue pour recommander ici tous les ouvrages qui invitent les jeunes lecteurs à découvrir la nature.

N'hésitez pas, non plus, si le temps est vraiment trop mauvais pour sortir, à aller voir le film Minuscule : Les mandibules du bout du monde. A défaut, de sentir le vent dans vos cheveux, vous serez immergés en pleine forêt tropicale avec des petites bêtes bien attachantes.

Vous souhaitez réagir ? Connectez-vous sur le groupe Facebook « MAMANS & PAPAS, infos, échanges et rires » (PopMoms Community) et partagez votre point de vue et vos expériences avec d'autres parents !

Sources et ouvrages cités

  • 7 vertus d'une éducation nature (ou pourquoi et comment ne pas élever des « enfants de l'intérieur »)
  • Bains de forêt : « Même en ville, c'est possible », un article du Parisien publié le 14 mars 2018
  • Last Childin the wood (Richard Louv, 2005)
  • Livre « La famille buissonnière » (Marie Gervais, Delachaux et Niestlé, 2016)
  • Livre « Shinrin Yoku - L'art et la science du bain de forêt - Comment la forêt nous soigne » (Qing Li, First éditions, 2018).
  • Livre « Le Shinrin-Yoku en famille, une invitation aux bains de forêts » (Isabelle Boucq, Hatier, 2019)
  • Slow, 50 idées et activités pour une enfance au naturel - Inspirées par la pédagogie Steiner Waldorf (Isabelle Huiban, Nathan, 2018)
  • 4m2 de nature (Stéphane Hette et Marcello Pettineo, Plume de Carotte, 2018)

Un article signé Yaël Landau pour PopMoms, tous droits réservés©

PopMoms est une application gratuite, sociale et solidaire d'entraide entre parents.

  • Babysitting gratuit entre mamans ? Sorties scolaires alternées ? Covoiturage ? Troc ? Garde partagée ?PopMoms est l'appli qu'il vous faut ! Totalement gratuite, sociale et solidaire, elle permet aux parents d'un même quartier de s'échanger gratuitement des services ! 
  • Téléchargez PopMoms sur l'App Store ou sur Google Play
  • Pour en savoir plus : www.popmoms.fr

Yaël Landau est maman de 4 enfants. Journaliste et blogueuse, elle a aussi créé 8h45.com, un nouveau média destiné aux parents !

Crédit photo : un immense merci à Annice Spratt  @ Unsplash 

 

 

 

       

Commentaires