Mon enfant a un ami imaginaire, dois-je m'inquiéter ?

Par Marion Darras

- « Mais papa, il manque l'assiette d'Arthur ! »

- « Attends maman ! on a oublié le manteau de Chloé ! »

... Mais vous ne connaissez ni Arthur, ni Chloé !!!

Voilà donc votre cercle familial qui s'agrandit avec un ami imaginaire, quand il n'y en a pas plusieurs ! 

Invisible ou incarné dans une peluche ou un jouet, l'ami imaginaire est un super confident rassurant qui sait garder tous les secrets !

Il apparaît généralement vers l'âge de 3-5 ans et disparaît vers l'âge de 7 ans.

Si certains amis imaginaires sont discrets voire quasi inexistants pour les parents, d'autres prennent en revanche beaucoup plus de place, jusqu'à réclamer une assiette à table ou d'être attaché en voiture !

Au début du XIXème siècle, des psychologues ont commencé à étudier le phénomène des amis imaginaires, craignant qu'il s'agisse là du signe d'une instabilité émotionnelle ou de problèmes psychologiques... qui auraient tout de même concerné plus d'un tiers de la population !

Depuis une vingtaine d'années, les recherches ont heureusement avancé et démontré que l'apparition d'un ami imaginaire, loin d'être inquiétante, était en fait une étape normale du développement psychoaffectif de l'enfant.

C'est le signe d'une imagination débordante et d'un esprit créatif.

Autrement dit : vous n'allez pas vous ennuyer !

Alors comment réagir face à ce meilleur ami que vous ne voyez pas ?

Un allié pour surmonter la solitude ou une situation nouvelle

Les amis imaginaires ont plusieurs fonctions, la principale étant celle d'apprivoiser les moments de solitude.

Les aînés de la famille ou les enfants uniques seront ici particulièrement concernés.

Leur meilleur ami devient alors un allié pour affronter ces moments, mais aussi pour apprendre à vivre avec les autres.

Il ne sera pas un obstacle à la formation d'amitiés réelles. Au contraire, l'enfant s'entraîne avec lui.

Un ami imaginaire est aussi un stratagème développé pour s'adapter à une difficulté comme la peur du noir, ou une nouvelle situation dans la vie de l'enfant, à l'image de Parker Scavo dans la série Desperate Housewives.

Lorsque sa mère Lynette reprend un emploi salarié après s'être occupée de ses enfants, Parker se fait une nouvelle amie, Madame Mulberry.

Elle a toujours avec elle son parapluie, et Parker l'emmène partout, y compris à l'école.

Pas besoin d'avoir épluché la littérature spécialisée du rayon Psychologie de l'enfant pour comprendre que Madame Mulberry était devenue une mère de substitution pour le jeune Parker, déstabilisé par cette nouvelle situation.

Composer avec l'ami imaginaire de votre enfant

La plupart des enfants ont conscience que leur ami imaginaire n'existe pas.

Mais parmi les plus jeunes, certains y croient dur comme fer !

N'y voyez pas là un mensonge éhonté.

Il s'agit simplement d'une manifestation de son imagination débordante. 

Plutôt que dire que cet ami n'existe pas, dites que vous ne le voyez pas.

Restez simple. Acceptez l'ami imaginaire, sans lui donner trop d'importance.

Il est nécessaire de trouver la bonne distance, en s'y intéressant oui, mais sommairement.

Les enfants de cet âge-là ont besoin de repères solides et de comprendre, via l'adulte que vous êtes, ce qui est réel et ce qui ne l'est pas.

Ainsi, ne faites pas semblant d'y croire en lui servant un repas à table ou en lui laissant votre place.

De manière générale, ne vous adressez pas directement à l'ami imaginaire.

Laisser parler votre enfant de cet « ami », c'est le laisser parler de lui, de son monde intérieur, ses désirs, ses peurs, ses émotions cachées.

Soyez à l'écoute et ne vous moquez pas. Tout ami imaginaire est doté de pouvoirs magiques !

C'est bien pratique pour faire toutes sortes de choses défendues ou d'expériences à la place de l'enfant. Il est donc possible que votre tout-petit utilise son ami pour couvrir ses bêtises, cherchant ainsi à diminuer sa culpabilité et éviter les conséquences. 

Demandez-lui alors simplement d'aider son ami à nettoyer les dégâts. Peu à peu, votre enfant apprendra à assumer ses propres actes.

Les amis imaginaires disparaissent bien souvent aussi vite qu'ils sont apparus, parfois après une dispute avec votre enfant.

- « Notre fils Théo avait plusieurs amis imaginaires. On a joué le jeu, sans non plus l'encourager. Un jour, il s'est disputé avec ses amis imaginaires qui n'avaient pas voulu venir à un barbecue. Il a dit qu'il ne voulait plus les voir, et ils ne sont jamais revenus. »  Témoignage de Jennifer   

Quand surveiller ?

Un enfant en souffrance, trop seul ou se sentant exclu peut s'inventer des amis imaginaires sur lesquels il a un contrôle total.

Il les fait apparaître et disparaître à sa guise.

Il projette sur eux ses soucis, ses peurs, ses secrets. Rien d'alarmant mais restez vigilant.

Si votre enfant est trop replié sur cette relation imaginaire, qu'elle dure et l'empêche d'avoir de vrais amis, c'est peut-être le signe d'une certaine angoisse face à la réalité.

À surveiller également si l'ami imaginaire devient menaçant, violent, s'il fait pleurer votre enfant.

Il serait alors intéressant de consulter un spécialiste de la petite enfance pour dénouer ce qui se joue derrière cette mise en scène.

- « Lorsque ma fille Ophélie s'est inventée un ami imaginaire, j'en ai parlé à mon médecin car j'étais inquiète. Il m'a tout de suite rassurée et y a vu là une réaction de ma fille face à des situations qui l'angoissaient. Il m'a en revanche demandé de rester vigilante sur l'évolution de cette relation particulière, surtout sur ce que disait cet ami imaginaire à ma fille. »  Témoignage de Céline

N'ayez donc pas peur de l'ami imaginaire de votre enfant.

Il a besoin de créer un alter ego qui va porter ses émotions, ses craintes, un alter ego très compensateur et facilitateur qui aide à grandir, à se construire.

En incarnant les peurs de votre enfant, l'ami imaginaire sert aussi à faire passer des messages aux parents pour être rassuré.

L'imagination débordante et l'esprit créatif des enfants hypersensibles et/ou précoces font souvent naître des amis imaginaires.

Mais il ne faut pas y voir là un critère déterminant.

Votre enfant peut avoir un ami imaginaire sans pour autant être précoce, et inversement.

À l'âge où cet ami invisible par les adultes fait son apparition, l'imagination de votre enfant est particulièrement active.

Il est curieux de tout et sa découverte du monde qui l'entoure entraîne son lot de « pourquoi ? ».

Lorsque la réponse n'est pas compréhensible pour lui, ou tout simplement qu'il n'existe pas de réponse, l'imaginaire se charge d'éclairer ce mystère.

Comment, sinon, expliquer l'extrême efficacité du Père Noël capable, en 1 nuit, de faire une tournée mondiale de cadeaux ?

D'ailleurs, où stocke-t-il tous ces cadeaux en attendant la nuit de Noël ?

Et comment fait-il pour passer dans la cheminée? Et quand il n'y a pas de cheminée?

Difficile de donner vie à la magie sans faire appel à son imagination, non ?

Pour aller plus loin :

PopMoms est une application gratuite, sociale et solidaire d'entraide entre parents.

Babysitting gratuit entre parents ? Sorties scolaires alternées ? Covoiturage ? Troc ? Garde partagée ?

PopMoms est l'appli qu'il vous faut !

Totalement gratuite, sociale et solidaire, elle permet aux parents d'un même quartier ou d'une même école de s'échanger gratuitement des services ! 

Téléchargez PopMoms sur l'App Store ou sur Google Play ...et parlez-en autour de vous !

Pour en savoir plus : https://www.popmoms.fr/

Un article exclusif signé Marion Darras pour PopMoms, tous droits réservés©

Marion Darras aime profondément les mots. Elle écrit des articles de blog et des portraits. Elle met également à l'honneur des initiatives portées par des anonymes pour le plaisir de raconter de belles histoires.

Crédit photo : un immense merci à Kevin Jarrett@ Unsplash   

       

Commentaires



Les autres articles